Adénovirus Porcin

De WikiVet Français
Aller à : navigation, rechercher

Connu sous le nom de: pADV 1-5 - pADV A-C

Introduction

L’adénovirus porcin entraine une diarrhée et une maladie gastrointestinale chez le porcelet, et a été impliqué dans des maladies respiratoires multifactorielles.

pADV-4 est considéré comme l’adénovirus porcin le plus pathogène.

Distribution

Mondiale.

La transmission est féco-orale.

Animaux touchés

L’adénovirus porcin n’affecte que le porc.

Signes Cliniques

pADV est un pathogène associé à des signes cliniques légers et de courte durée.

Il peut y avoir une diarrhée, une déshydratation et une anorexie.

Suite à une déshydratation, il peut se développer dépression, léthargie, langueur et tremblements.

Il peut aussi y avoir des avortements et des mort-nés.

Une maladie respiratoire caractérisée par une toux, une dyspnée et des extrémités bleues, peut se développer avec d’autres pathogènes.

Les infections subcliniques et asymptomatiques sont courantes.

Diagnostic

Histologiquement, pADV entraine la formation de corps d’inclusion nucléaire dans les cellules intestinales.

L’isolation du virus peut être effectuée dans des tissus de culture. Les cellules deviennent rondes et grandes et se détachent du milieu.

Le microscope électronique permet d’identifier des particules virales jusqu’à 6 jours après infection.

L’antigène viral peut être identifié grâce à l’immunoperoxidase ou l’immunofluorescence.

Les anticorps peuvent être détectés grâce à l’immunodiffusion, la fixation de complément, la neutralisation du sérum et l’ELISA.

Traitement

Aucun traitement n’est nécessaire car la maladie est bénigne.

Si les animaux deviennent déshydratés, un traitement symptomatique à base de fluides est recommandé.

Contrôle

Aucune méthode de contrôle n’est couramment utilisée, même si des études ont démontré les bénéfices de l’utilisation d’un vaccin.

Références


CABIlogo

Cet article est tiré du Manuel de la Santé et de la Production Animale (The Animal Health & Production Compendium), publié en ligne par CABI à l'occasion du Projet OVAL.

Fiche technique utilisée: porcine adenoviruses and porcine adenovirus infection accédée le: 16/06/2011






Buller, C. R., Moxley, R. A. (1988) Natural infection of porcine ileal dome M cells with rotavirus and enteric adenovirus. Vet Path, 25(6):516-517; 9

Kadoi, K (1997) Beneficial use of inactivated porcine adenovirus vaccine and antibody response of young pigs. New Microbiol. 20:89-91