Diarrhée Epidémique Porcine

De WikiVet Français
Aller à : navigation, rechercher

Connu sous le nom de: DEP - Diarrhée Epidémique Porcine - Encéphalite de l'Ontario

Agent étiologique: Virus de la Diarrhée Epidémique Porcine - PDEP

Introduction

La diarrhée épidémique porcine (DEP) est une maladie gastrointestinale des porcs causée par un coronavirus.

DEP est très similaire au coronavirus responsable du virus de la gastroentérite transmissible (GET) du porc.

Distribution

Mondiale. La transmission est féco-orale.

Animaux touchés

Les jeunes porcelets sont plus susceptibles d’être touchés pas la déshydratation et ont donc une forme de la maladie plus sévère.

Signes cliniques

La mortalité est très basse et la maladie est le plus souvent bénigne.

La maladie gastrointestinale est caractérisée par une diarrhée liquide, vomissement et régurgitation et anorexie. Dans les cas les plus sévères il peut y avoir une fièvre une déshydratation et des douleurs abdominales.

Dans certains cas, le taux de mortalité chez les porcelets peut être augmenté et peut atteindre 50% des porcelets de moins d’une semaine, mais il est moins élevé que celui de la GET.

Diagnostic

DEPV peut être démontré par immunofluorescence ou immunohistochimie appliquée à des sections d’intestin grêle prélevé de porcs euthanasiés moins d’un jour après le début de la diarrhée. Ceci est la méthode de diagnostique la plus sensible, fiable et rapide.

L’antigène de DEP peut être détecté par ELISA sur les excréments. Ceci sert surtout au dépistage d’un groupe.

Les anticorps de DEP peuvent être trouvés dans le sérum par immunofluorescence et ELISA. Un titre élevé peut persister jusqu’à un an après l’infection.

Lors de la nécropsie, on observe l’intestin grêle distendu et rempli de fluide jaune.

L’examen microscopique révèle une exfoliation des entérocytes et des villosités rabougries 24h après l’infection. Ces lésions sont similaires mais moins sévères que celles causées par la GET.

La période d’incubation est plus longue que pour GET : 22-36h comparé à 18-24h.

Traitement

Il faut fournir de l’eau à volonté, et des solutions d’électrolytes et des suppléments d’énergie chez les porcelets. Chez les porcs en croissance il est recommandé d’interrompre la nourriture.

Contrôle

La biosécurité peut prévenir l’entrée du virus du au trafic animal et humain.

L’infection délibérée de truies gestantes en étalant des excréments contaminés peut stimuler l’immunité lactogénique et raccourcir la maladie dans le troupeau en protégeant les jeunes porcs. Ceci peut être une pratique dangereuse chez les truies en fin de gestation, car des avortements peuvent se produire. Le diagnostique doit être confirmé avant d’employer cette technique.

Si des portées consécutives sont atteintes, la circulation sur la ferme doit être interrompue et tout porc né dans une période de 4 semaines doit être déplacé sur un autre site.

DEP n’a pas une importance économique suffisante pour justifier le développement d’un vaccin.

Références


CABIlogo

Cet article est tiré du Manuel de la Santé et de la Production Animale (The Animal Health & Production Compendium), publié en ligne par CABI à l'occasion du Projet OVAL.

Fiche technique utilisée: porcine epidemic diarrhoea and porcine epidemic diarrhoea virus accédée le: 19/06/2011