Maladie des Eaux Froides

De WikiVet Français
Aller à : navigation, rechercher

Connu sous le nom de: Pourriture de la Nageoire - Pourriture de la Queue - Syndrome de l’Alevin de la Truite Arc-En-Ciel

Agent étiologique: Flavobacterium psychrophilum précédemment connu sous le nom de: Cytophaga psychrophila — Flexibacter psychrophilus

Introduction

Flavobacterium psychrophilum est un bacille à Gram négatif responsable de la maladie des eaux froides chez les salmonidés.

La maladie se déclare dans des eaux de moins de 15°c en Amérique du Nord, au Royaume-Uni, en Europe et en Océanie.

Les réservoirs de la maladie sont les poissons porteurs asymptomatiques et l’eau contaminée. La transmission se fait alors horizontalement. La transmission verticale est aussi possible, par le fluide ovarien, le fluide testiculaire, la surface des œufs et le mucus. Les œufs peuvent être contaminés et infectés de manière expérimentale.

Animaux touchés

La plupart des poissons peuvent être infectés et l'organisme est omniprésent.

Les salmonidés d'élevage sont le plus souvent infectés. Les espèces touchées sont: la truite, la truie arc-en-ciel, la truite brune, la truite de lac, la perche, la carpe et la vandoise.

Signes Cliniques

Les poissons infectés ont souvent des lésions de la peau, surtout sur le dos, perdent leurs nageoires et peuvent avoir des érosions sévères de leur nageoire caudale. Les nageoires paraissent foncées, déchirées, fissurées, effilochées et ont des plaques hémorragiques. Les poissons affectés sont souvent léthargiques et arrêtent de se nourrir.

Une infection interne systémique peut se produire par la suite.

Le Syndrome de l’Alevin de la Truite Arc-En-Ciel est une maladie aiguë avec une mortalité approchant les 60% qui peut être dévastatrice dans des groups de milliers de jeunes poissons. Peu avant la mort, les poissons sont léthargiques, avec une peau foncée, une anorexie et une enophtalmie.

Les salmonidés peuvent aussi démontrer une forme chronique de la maladie, caractérisée par un mouvement en tire-bouchon, une queue noirâtre et des déformations de la moelle épinière. Ceci peut survenir lors de la guérison de la maladie.

Diagnostic

Les signes cliniques et la présentation de la maladie peuvent suggérer le diagnostic, surtout si l’endroit a déjà subit une épidémie.

Des prélèvements des lésions peuvent être cultivés sur de l’agarose à nutriment réduit, et la bactérie forme des colonies jaunes crémeuses non-adhérentes en 2 à 4 jours.

L’examen histologique révèle une périostite, une ostéite, une méningite et une ganglioneurite. Dans les cas chroniques, les cellules bactériennes s’accumulent dans les régions crâniennes et vertébrales entrainant une inflammation et une nécrose du cartilage qui donne lieu au déformations de la colonne vertébrale.

Traitement

Des composés d’ammonium quaternaire peuvent être délivrés dans un bain statique ou un système de flux aux adultes et aux alevins. Le permanganate de potassium, le sulfate de cuivre et le peroxyde d’hydrogène peuvent être appliqués par immersion, mais des concentrations élevées peuvent être toxiques.

La terramycine peut être ajoutée à la nourriture des poissons et sert aussi de préventif. Des résistances sont en train de se développer.

Prévention

Il faut impérativement s’assurer que l’eau soit libre de pathogènes et que le durcissement de l’eau pour les œufs soit complété de manière efficace.

L’antibiose prophylactique doit être utilisée de manière prudente à cause des résistances qui se développent.

Références


CABIlogo

Cet article est tiré du Manuel de la Santé et de la Production Animale (The Animal Health & Production Compendium), publié en ligne par CABI à l'occasion du Projet OVAL.

Fiche technique utilisée: cold-water disease and Flavobacterium psychrophilum accédée le: 10/07/2011




Brown, L. L., Cox, W. T., Levine, R. P (1997) Evidence that the causal agent of bacterial cold-water disease Flavobacterium psychrophilum is transmitted within salmonid eggs. Diseases of Aquatic Organisms, 29(3):213-218

Blazer, V., Stark, K., Starliper, C (1996) Unusual histologic manifestations of Flexibacter psychrophila in hatchery salmonids. In: 21st Annual Eastern Fish Health Workshop. Gloucester Point, Virginia, 5-6 September, 10

Starliper, C.E. and Schill, W.B. 2011. Flavobacterial Diseases: Coldwater Disease, Columnaris Disease, and Bacterial Gill Diseases. In: Fish Diseases and Disorders Volume 3: Viral, Bacterial and Fungal Infections, 2nd. Edition (eds. P.T.K. Woo and D.W. Bruno), CABI, Wallingford, UK, pp. 606-631