Streptococcie - Poissons

De WikiVet Français
Aller à : navigation, rechercher

Connu sous le nom de: Maladie des furoncles rouges

Agent étiologique : Streptococcus iniae

Introduction

L’agent étiologique de la streptococcie des poissons est une bactérie à Gram positif et à anaérobie facultative, Streptococcus iniae. La bactérie est béta-hémolytique sur l’agar de sang, et n’appartient pas aux groupes de Lancefield. D’autres espèces peuvent aussi entrainer la maladie, tels que S. faecalis, S. seriolicida, S. faecium, S. difficile, S. dysgalactiae et S. agalactiae.

S. iniae est également un pathogène humain et produit une infection des tissue mous. Le risque est surtout présent chez les humains qui manipulent les poissons, et n’est pas d’origine alimentaire.

Distribution

Corée, Japon, Israël, Iran, Bahreïn, Afrique du Sud, Etats Unis, Australie, Italie et Espagne.

Animaux touchés

La streptococcie a été décrite chez les poissons de mer, d’eau douce et d’eau saumâtre. Les dauphins peuvent aussi être affectés.

L’infection apparait en été lorsque la température de l’eau est élevée.

L’encombrement est les facteurs de stress peuvent aussi prédisposer à la maladie.

Signes Cliniques

S. iniae entraine une méningo-encéphalite, une septicémie et des mortalités, surtout chez les poissons d’élevage.

Il y a une exophtalmie bilatérale, une distension des yeux et une forme anormale de la tête. Des hémorragies internes et externes peuvent être visibles grossièrement et la peau est foncée. Les poissons sont léthargiques, anorexiques et nagent mollement.

Diagnostic

Les signes cliniques et l’examen histopathologique permettent un diagnostic.

La bactérie est cultivée sur un agar de sang, de nutriments, et sur l’agar de Todd-Hewitt. Le test d’anticorps fluorescents ou la PCR permet de caractériser l’organisme.

L’examen histopathologique révèle une méningite, une panopthtalmite, et une infiltration cellulaire des yeux.

Lors de la nécropsie, il y a une exophtalmie, des pétéchies sur la face intérieure de l’opercule, et une congestion des nageoires pectorales et caudales et de la bouche. Il y a souvent ascites, hépatomégalie, splénomégalie et congestion des organes.

Les signes cliniques et la pathologie sont très similaires à une infection aux entérocoques.

Traitement

Amoxycilline, erythromycine et oxytetracycline sont efficaces, mais des résistances à l’amoxycilline et à l’oxytetracycline sont en train de se développer.

La vaccination peut être utilisée comme traitement.

Prévention

Un vaccin intra péritonéal est disponible, qui provient des cellules entières inactivées au formaldehyde, mais la durée de protection n’est que de 6 mois.

Références


CABIlogo

Cet article est tiré du Manuel de la Santé et de la Production Animale (The Animal Health & Production Compendium), publié en ligne par CABI à l'occasion du Projet OVAL.

Fiche technique utilisée: Streptococcus iniae and streptococcosis in fish caused by Streptococcus iniae accédée le: 13/07/2011






Fuller, J. D., Bast, D. J., Nizet, V., Low, D. E., de Azavedo, J. C (2001) Streptococcus iniae virulence is associated with a distinct genetic profile. Infection and Immunity, 69

Salati, F. 2011. Enterococcus seriolicida and Streptococcus spp. (S. iniae, S. agalactiae and S. dysgalactiae). In: Fish Diseases and Disorders Volume 3: Viral, Bacterial and Fungal Infections (eds. P.T.K. Woo and D.W. Bruno), CABI, Walingford, UK, pp 375-396.